Installation et utilisation d’Audacity sous Windows 10

Audacity est un logiciel d’enregistrement de son numérique et d’édition de sources audionumériques sous différents formats (mp3, Wave, AIFF, Flac, Ogg…). Le logiciel est distribué sous licence libre.

Wikipedia

Tutoriel au format PDF concernant l’installation d’Audacity sous Windows 10 :

Installation d’Audacity sous Windows 10

Tutoriel vidéo sur l’installation d’Audacity.

 

Cet article est en cours de réalisation…

Dépanner ma connexion internet avec l’invite de commande Windows

Vous allez voir ici comment obtenir des informations réseau ou dépanner votre connexion internet depuis l‘invite de commande Windows. Je pars du principe que l’on se trouve en présence d’une installation basique, un PC connecté à internet grâce à une box (en filaire) sans configurations particulières. Cependant, les commandes que je vous présente peuvent être utilisées dans environnements réseau plus complexes.

Pour utiliser l’invite de commande Windows, recherchez et exécutez le programme cmd.exe.

ipconfig

La commande ipconfig vous permet de voir la configuration IP de vos cartes réseau. Chez vous, la « Passerelle par défaut » correspond la plupart du temps à votre box internet. La commande ipconfig /all vous donnera plus d’informations, les adresses des serveurs DNS entre autres choses.

ipconfig /all

Carte Ethernet Ethernet :




   Suffixe DNS propre à la connexion. . . :

   Description. . . . . . . . . . . . . . : Intel(R) Ethernet Connection (2) I218-V

   Adresse physique . . . . . . . . . . . : 10-C3-7B-95-14-D4

   DHCP activé. . . . . . . . . . . . . . : Non

   Configuration automatique activée. . . : Oui

   Adresse IPv6 de liaison locale. . . . .: fe80::d055:90aa:dc4a:25d6%3(préféré)

   Adresse IPv4. . . . . . . . . . . . . .: 192.168.1.51(préféré)

   Masque de sous-réseau. . . . . . . . . : 255.255.255.0

   Passerelle par défaut. . . . . . . . . : 192.168.1.1

   IAID DHCPv6 . . . . . . . . . . . : 51430267

   DUID de client DHCPv6. . . . . . . . : 00-01-00-01-1B-F9-85-EA-10-C3-7B-95-14-D4
Serveurs DNS. . .  . . . . . . . . . . : 192.168.1.1

8.8.8.8

NetBIOS sur Tcpip. . . . . . . . . . . : Activé

Dans cet exemple, sur mon PC, l’adresse IP de ma carte réseau Ethernet filaire est 192.168.1.51 (Adresse IPv4), ma box a l’adresse 192.168.1.1 (Passerelle par défaut), mon serveur DNS principal a l’adresse 192.168.1.1 (ce qui correspond à ma box).

DHCP

Votre carte réseau a une configuration IP, pourtant vous n’avez rien fait pour cela, c’est grâce au DHCP. C’est le serveur DHCP qui fournit les paramètres IP à votre carte réseau. Chez vous, c’est normalement votre box qui remplit cet office. Il existe une autre solution, l’adressage en IP fixe, qui vous permet de définir vous-même les paramétrages IP de votre carte réseau.

Si vous avez une adresse IP qui commence par 169.254 et pas de connexion réseau, il s’agit d’une adresse APIPA, cela signifie que votre serveur DHCP est hors service ou injoignable. Cela arrive aussi si vous vous connectez à un réseau local qui nécessite une configuration de votre carte réseau en IP fixe, en entreprise sur certains réseaux par exemple.

Lorsque vous rencontrez des problèmes de connexion liés au DHCP vous pouvez utiliser les commandes suivantes :

ipconfig /release ( 1 - libère votre adresse IP locale qui pose problème)

ipconfig /renew ( 2 - demande une nouvelle adresse IP locale)

En cas de soucis, à la suite à l’utilisation de ces commandes, redémarrez votre machine.

ping

La commande ping permet de vérifier la connexion entre votre ordinateur et l’appareil qui correspond à l’adresse IP que vous utilisez. Par exemple si je veux vérifier la connexion à ma box (dans mon cas la passerelle par défaut obtenue grâce à ipconfig) :

ping 192.168.1.1

Envoi d'une requête 'Ping'  192.168.1.1 avec 32 octets de données :

Réponse de 192.168.1.1 : octets=32 temps=3 ms TTL=64

Réponse de 192.168.1.1 : octets=32 temps=3 ms TTL=64

Réponse de 192.168.1.1 : octets=32 temps=3 ms TTL=64

Réponse de 192.168.1.1 : octets=32 temps=3 ms TTL=64




Statistiques Ping pour 192.168.1.1:

Paquets: envoyés = 4, reçus = 4, perdus = 0 (perte 0%),

Durée approximative des boucles en millisecondes :

Minimum = 3ms, Maximum = 3ms, Moyenne = 3ms

Si la commande ping de votre box ne fonctionne pas, vérifiez que la box est bien en fonction et contrôlez tous les branchements entre votre PC et la box.

Je sais maintenant que la connexion entre mon PC et ma box est bonne, mais comment vérifier ma connexion internet ? Je peux par exemple utiliser la commande suivante :

ping 8.8.8.8

Je n’ai pas choisi 8.8.8.8 par hasard, il s’agit de l’adresse IP V4 d’un serveur DNS de Google accessible sur internet. Si la réponse est bonne, j’ai accès à internet.

Je poursuis mes investigations avec la commande suivante :

ping google.fr

Si cela fonctionne, ma connexion internet est bonne.

Si cela ne fonctionne pas alors que le ping 8.8.8.8 a fonctionné, cela veut dire que c’est la résolution DNS qui ne fonctionne pas.

C’est quoi un serveur DNS ?

Le serveur DNS (Domain Name System) traduit les noms de domaine internet en adresse IP, par exemple le nom de domaine google.fr. Chez vous il est probable que votre box soit configurée comme étant votre serveur DNS.

nslookup

Il existe une commande pour vérifier le bon fonctionnement de la résolution de nom de domaine (DNS), nslookup, par exemple nslookup google.fr :

nslookup google.fr

Serveur :   livebox.home

Address:  192.168.1.1




Réponse ne faisant pas autorité :

Nom :    google.fr

Addresses:  2a00:1450:4007:810::2003

216.58.213.131

Si vous n’avez toujours pas identifié le problème et que votre connexion internet ne fonctionne pas après avoir effectué cette série de tests :

  • Vous pouvez essayer de redémarrer votre box.
  • Vérifier les connexions de la box.
  • Contacter votre FAI (Fournisseur d’Accès Internet) pour qu’il vérifie votre ligne.

La version PDF de cet article

En entreprise, il est possible que vous deviez configurer un serveur proxy pour avoir accès à internet :

Configurer le serveur proxy sous Windows

Si vous voulez savoir comment configurer une carte réseau sous Windows 10 :

Configurer sa carte réseau sous Windows 10


Et sous Linux ?

La méthode que j’utilise peut être adaptée à différents systèmes d’exploitation, avec ou sans interface graphique. Sous Linux, on utilisera ifconfig ou ip address à la place d’ipconfig. La commande nslookup fonctionne également avec certaines distributions GNU Linux. La commande ping fonctionne normalement.

Si vous voulez plus d’informations :

Les commandes shell et le réseau

Affichez les mots de passe Wi-Fi depuis l’invite de commande sous Windows 10

Vous pouvez obtenir les mots de passe WIFI enregistrés sur votre ordinateur.

On peut accéder à l’invite de commande depuis le champ de recherche ou depuis la commande Exécuter à l’aide du raccourci clavier [Windows]+[R], saisir ensuite cmd et valider. Lors de mes tests, je n’ai pas eu besoin d’exécuter l’invite de commande en tant qu’administrateur.

Pour afficher la liste de tous les réseaux Wi-Fi connus de votre machine, tapez la commande suivante et appuyez sur [Entrer] :

netsh wlan show profile

Si vous avez perdu votre mot de passe d’une connexion Wi-Fi, vous pouvez le retrouver facilement à l’aide de la ligne de commande suivante :

netsh wlan show profile SSID key=clear

Remplacez SSID par le nom du réseau WIFI.

Le mot de passe de votre réseau Wi-Fi devrait être affiché en clair dans Paramètres de sécurité, sous l’intitulé Contenu de la clé.

Nul besoin d’être un hacker chevronné pour obtenir les mots de passe WIFI enregistrés. Il suffit d’avoir accès à l’ordinateur avec une session ouverte en ayant les droits suffisants et d’utiliser l’invite de commande. Vous pouvez retrouver des mots de passe enregistrés des années auparavant.

Quelques informations

Le SSID, acronyme de Service Set Identifier, est le nom d’un réseau sans fil (Wi-Fi) selon la norme IEEE 802.11. Ce nom est constitué par une chaîne de caractères de 0 à 32 octets. Wikipédia

Pour faire un coller de texte dans l’invite de commande faites un clic droit avec la souris.

Cela fonctionne aussi depuis le Windows PowerShell.

Configurer le serveur proxy sous Windows

Dans cette vidéo, vous verrez comment configurer, à partir de son adresse IP et de son port, ou vérifier les paramètres d’un serveur proxy sous Windows 7, Windows 8.1 Pro et Windows 10.

Tutoriels au format PDF :

Configuration du proxy sous Windows 7

Configurer manuellement le serveur proxy sous Windows 10

Voir également les articles :

Configurer un proxy Windows depuis un script PowerShell

et sous Linux…

Configuration du proxy ou serveur mandataire (Raspberry Pi sous Raspbian)

Configurer un proxy Windows depuis un script Powershell

Testé sous Windows 10

Autoriser l’exécution des script locaux PowerShell

Dans l’interpréteur PowerShell, lancé en tant qu’administrateur, entrez la commande suivante afin de changer de mode et d’autoriser l’exécution de scripts locaux :

Set-ExecutionPolicy RemoteSigned

Pour voir les paramètres de sécurité implémentés dans PowerShell et vérifier la modification que vous venez d’effectuer.

Get-ExecutionPolicy

Avant mon intervention, ils sont Restrited.

Pour exécuter l’interpréteur PowerShell en tant qu’administrateur, tapez powershell dans la zone de recherche, clic droit sur Windows PowerShell, clic sur Exécuter en tant qu’administrateur.

Pour avoir plus d’information, voir le site :

https://syskb.com/comment-executer-un-script-en-powershell/

– Comment exécuter un script PowerShell

– Modifier les paramètres de sécurité de Powershell

Le script

Mon script PowerShell que j’ai nommé Powershell_proxy.ps1. Les scripts PowerShell ont l’extension .ps1. On précède les commentaires par #. Vous pouvez utiliser le Bloc-notes Windows, notepad.exe, pour créer votre script.

J’ai trouvé ce script sur le site : http://woshub.com/using-powershell-behind-a-proxy/#h2_5

Vous avez juste à adapter l’adresse IP de votre serveur et le numéro du port.

Les commandes PowerShell sont appelées des commandlets pour command applets en anglais. Dans l’interface en ligne de commande elles sont abrégées en cmdlets.

Vous pouvez dans cet exemple définir les paramètres de proxy pour l’utilisateur Windows actuel à l’aide de PowerShell. La fonction PowerShell suivante vous permet de modifier les paramètres de proxy, mais elle vérifie d’abord la disponibilité du serveur proxy et la réponse du port sur celui-ci à l’aide de l’applet de commande Test-NetConnection. Le cmdlet Set-ItemProperty permet de modifier l’un des paramètres d’une clé de registre.

#http://woshub.com/using-powershell-behind-a-proxy/#h2_5

#Pour exécuter le script depuis le dossier où il se trouve powershell .\Powershell_proxy.ps1

function Set-Proxy ( $server,$port)

{

If ((Test-NetConnection -ComputerName $server -Port $port).TcpTestSucceeded) {

Set-ItemProperty -Path 'HKCU:\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Internet Settings' -name ProxyServer -Value "$($server):$($port)"

Set-ItemProperty -Path 'HKCU:\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Internet Settings' -name ProxyEnable -Value 1

}

Else {

Write-Error -Message "Invalid proxy server address or port:  $($server):$($port)"

}

}




Set-Proxy 192.168.1.100 3128

Pour exécuter le script depuis l’invite de commande ou un fichier batch (.bat) en étant positionné dans le répertoire où il se trouve :

powershell .\Powershell_proxy.ps1

Le . symbolise le répertoire courant, l’antislash est utilisé comme séparateur (sous Linux et pour les URL c’est le slash). Vous pouvez bien entendu nommer votre script autrement, mais toujours avec l’extension .ps1. On peut aussi utiliser le chemin absolu du script, c’est-à-dire depuis la racine, par exemple c:\monscript.ps1

J’ai créé précédemment un article intitulé « Lancer un batch lorsqu’une connexion câblée au réseau est détectée sous Windows 10 », on peut avec ce type de procédure lancer, non seulement un .bat, mais aussi un script PowerShell ou un programme.

Dans l’article « Configurer le serveur proxy sous Windows » vous verrez comment configurer manuellement ou vérifier les paramètres de votre serveur proxy (adresse IP et port) sous Windows 7, 8.1 Pro et 10.

Voilà pour ce premier article consacré au PowerShell, si vous avez des questions, des idées, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Dominique

Windows – invite de commandes et arborescence

Pour ceux qui veulent afficher ou imprimer l’arborescence des dossiers et fichiers sous Windows, on peut réaliser cette opération depuis l’invite de commandes de Windows.

Pour lancer l’invite de commandes :

Tapez cmd dans la zone de recherche

Cliquez sur cmd.exe ou sur Invite de commandes

Pour se déplacer dans l’arborescence des dossiers et des fichiers :

Aller à la racine du disque cd \

Aller dans un dossier depuis la racine, chemin absolu cd c:\dossier\sous-dossier

Aller dans un sous-dossier depuis l’endroit où l’on se trouve, chemin relatif cd sous-dossier

Vous pouvez utiliser l’auto complétion avec la touche [TAB].

Pour aller dans le dossier parent, niveau supérieur cd ..

On peut par exemple faire cd ..\.. et remonter de deux niveaux.

Pour changer de lecteur (exemple pour le lecteur D)  D:

La commande cd signifie change directory.

Pour lister le contenu du répertoire courant dir

Avec plus d’options dir /w /p w=Affichage sur cinq colonnes – p=Affichage écran par écran

Pour afficher l’arborescence depuis le répertoire courant tree

Avec plus d’options tree /F /A F=Afficher les fichiers – A Utilise ASCII au lieu des caractères étendus

Pour enregistrer le résultat de la commande dans un fichier tree /F /A > monfichier.txt

On peut ensuite imprimer le fichier.

Tree signifie arbre en anglais.

Pour effacer le contenu de l’invite de commandes cls

La commande cls signifie clear screen.

Pour avoir de l’aide sur une commande, par exemple pour dir help dir ou dir / ?

Pour quitter l’invite de commandes exit

 

Obtenir l’adresse MAC de votre carte réseau

Pour trouver l’adresse MAC de votre carte réseau sous Windows 10, iOS, Android et Linux.

Une adresse MAC (Media Access Control), parfois nommée adresse physique, est un identifiant physique stocké dans une carte réseau ou une interface réseau similaire. À moins qu’elle n’ait été modifiée par l’utilisateur, elle est unique au monde. Le MAC (acronyme de Media Access Control) n’a aucun rapport avec le Mac d’Apple (diminutif de Macintosh). Toutes les cartes réseau ont une adresse MAC, même celles contenues dans les PC et autres appareils connectés (tablette tactile, smartphone, consoles de jeux…).

Wikipédia

L’adresse MAC est sous la forme xx-xx-xx-xx-xx-xx avec des valeurs allant de 0 à 9 et de A à F (système hexadécimal). Les 24 premiers bits servent à identifier le constructeur et les 24 derniers la carte.

Plus d’informations :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Adresse_MAC

Pour ce qui me concerne, dans le cadre de la mise en place d’un portail captif, nous devons obtenir les adresses MAC des différents périphériques destinés à être utilisés pour se connecter au réseau par ce moyen.

Mes tutoriels au format PDF :

Sous Windows 10 :

Obtenir l’adresse MAC en utilisant l’interface graphique (la carte réseau doit être active)

Obtenir l’adresse MAC en utilisant l’invite de commande

Et aussi :

Obtenir l’adresse MAC sous iOS ou iPadOS

Obtenir l’adresse MAC sous Android

Et linux ?

Pour Obtenir l’adresse MAC sous Linux depuis le terminal on utilise la commande ifconfig.

Obtenir l’adresse MAC d’une carte réseau sous Linux