Configuration du proxy ou serveur mandataire (Raspberry Pi sous Raspbian)

Sur un Raspberry Pi sous Raspbian, la configuration du proxy peut se faire en ajoutant à la fin du fichier /home/pi/.profile ces caractéristiques.

On peut éditer le fichier avec nano :

sudo nano /home/pi/.profile

Par exemple, pour un proxy en 172.20.1.1:3128, ajouter à la fin du fichier :

export http_proxy="http://172.20.1.1:3128"

export https_proxy="http://172.20.1.1:3128"

export no_proxy="localhost,127.0.0.1,172.20.0.0/16"

Installez le paquet nano si besoin.

J’ai configuré le proxy dans le cadre d’un projet d’affichage dynamique géré par un Raspberry Pi.

Sources :

http://wiki.dane.ac-versailles.fr/

 

 

3 réflexions au sujet de « Configuration du proxy ou serveur mandataire (Raspberry Pi sous Raspbian) »

  1. Ping : Configurer le serveur proxy sous Windows | Artheodoc

    • Le serveur mandataire ou proxy est présent sur les réseaux des entreprises en général. Pas besoin de le configurer à la maison sous peine de plus avoir de connexion internet. Le fichier ne se supprime pas, on supprime les lignes ou on les mets en commentaires en les précédant du caractère #.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s