Ajouter un nouveau disque dur sous Linux.

Un exemple d’installation et de prise en compte d’un nouveau disque sous Debian 7.

Afficher les tables de partition des périphériques :

fdisk –l | more

Dans mon cas, le nouveau disque est sdb :

fdisk –l /dev/sdb

Pour modifier le type de la partition :

fdisk /dev/sdb ==> n ==>p pour primary ==> 1 ==> [Entrée] ==> [Entrée] ==> w pour quiter

mkfs (2 fois tabulation pour voir les différents formats).

Formatage du disque au format ext4 :

mkfs.ext4 /dev/sdb1

Je vais dans le dossier /srv puis je crée le dossier dd1 pour le point de montage

cd /srv/ ==> mkdir dd1

J’édite le fichier fastb pour que mon montage soit pris en compte au redémarrage de la machine.

nano /etc/fstab

Ajouter la ligne suivante (j’ai incéré des tabulations entre les paramètres) :

/dev/sdb1       /srv/dd1       ext4   defaults       0       0

Puis [CTRL] + [x] ==> [O] ==> [Entrée]

mount /srv/dd1/ (Pour prendre en compte le nouveau montage sans avoir à redémarrer).

La commande getent (Linux).

La commande getent permet de voir les membres d’un groupe (dominique dans mon cas). On peut également voir l’utilisateur (dominique) dans les fichiers passwd et shadow.

Exemple :

# getent group dominique
dominique:x:1000:
# getent passwd dominique
dominique:x:1000:1000:dominique,,,:/home/dominique:/bin/bash
# getent shadow dominique
dominique:$6$Kyfdclfs$0FA2EddoMqceKcFcMHnsth0a0TRZlsqpX9L4aVBfmhb6N6jXxSaWgHl2qKEBqgHXryU7t5RKpjsGpJOg06Yhs1:16563:0:99999:7::

La commande getent shadow ne fonctionne que depuis le compte administrateur root. Si le caractère ! apparait dans le champ du mot de passe (seconde zone) du fichier shadow, cela montre que le mot de passe de l’utilisateur (créé avec useradd) n’a pas été défini. La commande passwd permet de définir le mot de passe d’un utilisateur.

Les informations sur les comptes utilisateurs se trouvent dans les fichiers /etc/passwd et /etc/shadows.

Les informations sur les groupes sont dans les fichiers /etc/passwd et /etc/shadows.

Informations sur les périphériques sous Debian 7.

La commande lshw permet d’obtenir des informations sur les périphériques d’un ordinateur.

On doit l’installer : aptitude install lshw

Un exemple d’utilisation (pour avoir des informations sur les interfaces réseau) :

lshw | grep eth


Pour plus d’informations :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lshw

Savoir si un paquet est installé sous Debian 7.

On peut utiliser pour cela la commande dpkg :

dpkg –l nom_du_paquet

On peut également utiliser aptitude :

aptitude search nom_du_paquet

Si le premier caractère de la ligne du paquetage commence par p c’est qu’il n’est pas installé ! S’il commence par i c’est qu’il est déjà installé !

Installation d’openssh avec aptitude sous Debian 7.

Au préalable, on peut mettre à jour le système :

Mettre à jour le système en ligne de commande sous Debian 7


aptitude search openssh-server

Si le premier caractère de la ligne du paquetage commence par p c’est qu’il n’est pas installé ! S’il commence par i c’est qu’il est déjà installé !

aptitude install openssh-server

Pour connaitre la signature RSA du serveur :

ssh-keygen -lf /etc/ssh/ssh_host_rsa_key


Plus d’informations :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiffrement_RSA


Pour l’utilisation en mode commande depuis une machine cliente.

1 – Avec Putty sous Windows (IP du poste sous Debian + port 22) puis clic sur [Open].

Rappel : Dans la fenêtre de Putty clic droit = Coller.

Putty

2 – Sous un client Linux depuis un terminal : ssh util01@192.168.178.5

Pour l’utilisateur util01 sur le serveur ayant l’IP 192.168.178.5 dans cet exemple.

Pour connaitre l’IP de votre serveur, vous pouvez utiliser la commande ifconfig ou depuis le poste client faire un scan du réseau avec nmap.

nmap


Pour permettre la connexion SSH à l’utilisateur root :

nano /etc/ssh/sshd_config

Modifier ainsi le paramètre suivant :

PermitRootLogin yes

Redémarrer le service ssh pour prendre en compte la modification :

service ssh restart

ou

/etc/init.d/ssh restart

Installer le Schéma Active Directory dans une console MMC.

Ouvrez une invite de commandes en tant qu’administrateur .

Tapez la commande suivante et appuyez sur Entrée :

regsvr32 schmmgmt.dll

Ensuite, vous pouvez cliquez sur Démarrer et sur Exécuter, puis tapez mmc.

Pour plus d’informations :

https://technet.microsoft.com/fr-fr/library/cc732110.aspx